Besoin d'un soutien personnalisé? Notre équipe d'intervention en autisme est là pour vous fournir des informations, des outils et des ressources. Connectez-vous maintenant

Le syndrome d'Asperger

Le syndrome d'Asperger, ou Asperger, est un diagnostic anciennement utilisé dans le spectre de l'autisme. En 2013, il a été intégré au diagnostic général de trouble du spectre de l'autisme (autisme) dans le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux 5 (DSM-5)

Des compétences linguistiques verbales typiques à élevées et des capacités intellectuelles distinguent le syndrome d'Asperger des autres types d'autisme.

Le syndrome d'Asperger implique généralement:

  • des difficultés dans les interactions sociales
  • Intérêts restreints
  • Désir de similitude
  • Forces distinctives

Les points forts peuvent inclure:

  • Une concentration et une persistance remarquables
  • Aptitude à reconnaître des patrons/modèles
  • L'attention portée aux détails

Les difficultés peuvent inclure:

  • Hypersensibilités (aux lumières, aux sons, aux goûts, etc.)
  • Difficulté à échanger durant une conversation
  • Difficulté avec les techniques de conversation non verbale (distance, volume, ton, etc.)
  • Manque de coordination des mouvements ou maladresse
  • Anxiété et dépression

Les tendances décrites ci-dessus varient considérablement d'une personne à l'autre. Beaucoup apprennent à surmonter leurs difficultés en s'appuyant sur leurs points forts. Bien que le diagnostic du syndrome d'Asperger ne soit plus utilisé, de nombreuses personnes ayant déjà reçu un diagnostic s'identifient toujours fortement et positivement à un « Aspie ».

Thérapies et services pour Asperger

  • La thérapie cognitivo-comportementale peut aider à résoudre les problèmes d'anxiété et autres difficultés personnelles.
  • Les cours de formation aux compétences sociales peuvent aider à améliorer les compétences conversationnelles et à comprendre les signaux sociaux.
  • L'orthophonie peut aider à maîtriser la voix.
  • La physiothérapie et l'ergothérapie peuvent améliorer la coordination.
  • Les médicaments psychotropes peuvent aider à gérer l'anxiété, la dépression et les troubles de l'attention et de l'hyperactivité (TDAH) qui y sont associés.

Évolution de notre compréhension du syndrome d'Asperger

  • 1944 : Le pédiatre autrichien Hans Asperger décrit quatre jeunes patients aux ressemblances frappantes. Ils ont une intelligence normale à élevée, mais manquent de compétences sociales et ont des centres d'intérêt extrêmement restreints. Les enfants ont également tendance à être maladroits.
  • 1981 : La psychiatre britannique Lorna Wing publie une série d'études de cas similaires. Elle y invente le terme « syndrome d'Asperger ».
  • 1994 : Le syndrome d'Asperger est répertorié dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-4).
  • 2013 : Le syndrome d'Asperger et d'autres types d'autisme auparavant distincts ont été regroupés en un seul diagnostic général de « trouble du spectre de l'autisme » dans le DSM-5.