Besoin d'un soutien personnalisé? Notre équipe d'intervention en autisme est là pour vous fournir des informations, des outils et des ressources. Connectez-vous maintenant

La vie dans le spectre

Rencontrez Courtney

Avis de non-responsabilité: les informations fournies ne constituent pas une recommandation, une référence ou une approbation d'une ressource, d'une méthode thérapeutique ou d'un fournisseur de services et ne remplacent pas les conseils de professionnels médicaux, juridiques ou éducatifs. Autism Speaks Canada ne fournit pas de conseils ou de services médicaux ou juridiques. Autism Speaks Canada fournit plutôt des informations générales sur l'autisme en tant que service à la communauté. Les informations fournies sur notre site Web ne constituent pas une recommandation, une référence ou une approbation d'une ressource, d'une méthode thérapeutique ou d'un fournisseur de services et ne remplacent pas les conseils de professionnels médicaux, juridiques ou éducatifs. Autism Speaks Canada n'a pas validé et n'est pas responsable des informations, événements ou services fournis par des tiers.

Rencontrez Courtney

Bien que les temps soient difficiles pour notre communauté et tant d’autres, nous continuons à partager des histoires authentiques de Canadiens autistes et de leurs familles. Nous espérons que ces histoires donneront un aperçu des nombreuses et diverses perspectives de notre communauté et qu’elles seront une source d’inspiration et de réconfort au moment où nous en avons le plus besoin.

Courtney, conférencière, écrivaine et fière canadienne autiste, s’identifie comme une « Aspergirl ». Depuis l’obtention de sa maîtrise en études critiques sur le handicap en 2017, elle occupe divers emplois liés à l’autisme et au handicap (conseillère, projet de littératie en santé mentale sur l’autisme et assistante de bureau pour le député Mike Lake.). Elle a hâte de travailler et de défendre l’autisme et le handicap.

COVID-19 a entraîné des changements positifs et moins positifs pour moi.

L’interaction entre les personnes au travail et dans les bureaux me manque, tout comme les activités telles que les sorties au cinéma et au gymnase. Cependant, le fait de travailler à la maison, entrecoupée de promenades, a ajouté une structure à ma vie. Je m’adapte bien en faisant de simples exercices d’entraînement à la maison et en me tenant occupée avec la lecture, l’écriture, le coloriage et certaines tâches familiales (par exemple, je commence à réfléchir à une série de discussions sur le déménagement pour ma sœur et son fiancé qui se préparent à vivre ensemble pour la première fois). Heureusement, avec les nouvelles règles concernant les rencontres sociales, j’ai pu voir un peu plus d’amis et de membres de ma famille, surtout ces dernières semaines.

Je suis très préoccupé par l’avenir de mon travail. J’ai été licencié d’un de mes quatre emplois à la mi-mars et un autre a pris fin en avril. Heureusement, mes deux emplois restants, l’assurance-emploi et les prestations d’urgence, m’aident à passer l’été avec succès. J’ai également été approché pour un emploi potentiel qui débuterait à l’automne. Cependant, ce contact avec COVID-19 a renforcé ma conviction personnelle quant à l’importance de faire au moins une ou deux activités génératrices de revenus en plus de mon (vos) travail(s) de jour. L’économie globale va avoir besoin d’une longue période de récupération après tout ce qui s’est passé. De plus, si je n’avais pas saisi toutes les opportunités d’emploi que j’avais eu la chance d’obtenir au cours des deux dernières années, je n’aurais pas eu l’incroyable fortune de conserver la plupart de mes emplois rémunérés correctement lorsque COVID-19 frappé à la mi-mars.

Vivre et faire face aux effets globaux du COVID-19 a également donné d’autres résultats mitigés. Je suis sûre qu’il y a un désir collectif d’avoir plus de commerces ouverts ainsi qu’une augmentation des possibilités d’emploi et d’activités de loisirs. Cependant, cela a également été une excellente occasion de réfléchir à notre situation en tant que société. L’hygiène personnelle, la transmission des maladies et la rapidité avec laquelle notre société évolue devront être prises en compte à l’avenir pour aplanir la courbe, favoriser la croissance personnelle et faire en sorte que le monde soit mieux équipé si un tel événement devait se reproduire.

Courtney

Avis de non-responsabilité: les informations fournies ne constituent pas une recommandation, une référence ou une approbation d'une ressource, d'une méthode thérapeutique ou d'un fournisseur de services et ne remplacent pas les conseils de professionnels médicaux, juridiques ou éducatifs. Autism Speaks Canada ne fournit pas de conseils ou de services médicaux ou juridiques. Autism Speaks Canada fournit plutôt des informations générales sur l'autisme en tant que service à la communauté. Les informations fournies sur notre site Web ne constituent pas une recommandation, une référence ou une approbation d'une ressource, d'une méthode thérapeutique ou d'un fournisseur de services et ne remplacent pas les conseils de professionnels médicaux, juridiques ou éducatifs. Autism Speaks Canada n'a pas validé et n'est pas responsable des informations, événements ou services fournis par des tiers.